Accueil > Agir pour vous localement > Dans l’académie de DIJON > Conseil Académique de Formation DIJON du 10 juin

Conseil Académique de Formation DIJON du 10 juin

Article publié le mardi 23 juin 2020
  • Version imprimable

Les points essentiels de la réunion, Conseil Académique de Formation du 10 juin, en visio.

Le schéma directeur de ce CFA : des enquêtes ont été réalisées auprès des néo-titulaires enseignants second degré et tous les personnels de l’académie.

L’objectif de cette synthèse : une adéquation entre les besoins et l’offre.

En PJ le cahier des charges avec axes de formation, calendrier…

Concernant le PAF (plan académique de formation), il ne s’est rien dit de nouveau par rapport aux documents présentés.

Les résultats de ces enquêtes ont été présentés dans 2 diaporamas. 

 Les questions et remarques faites par l’UNSA Education :

A propos de l’enquête sur les besoins en formation continue des néo-titulaires et des enseignants du premier degré :

- 
Intervention à propos des inquiétudes et du flou sur la formation initiale qui doit être modifiée :

Le nouveau MASTER MEEF PE voit ses contenus modifiés. La majorité des heures de formation 80% sera dédiée aux matières comme le Français et les Mathématiques dans la réforme nationale de la formation des enseignants PE. Les sciences et technologies, l’EPS, les arts plastiques ne représenteront que 20 %. Est-ce que la formation continue pourra pallier à ce manque dans la formation initiale ? 

La directrice de l’INSPE, Elsa Lang-Ripert a profité de cette intervention pour dire son inquiétude sur cette réforme. Elle a affirmé que cette réforme ne serait pas appliquée à la rentrée, parce que les directives sont trop floues. Elle constate également que "Peu d’heures sont accordées dans la formation initiale à la polyvalence" . Dans la nouvelle formation, il y a une « année zéro ». Un temps dont on ne sait comment il sera « occupé ».

La formation initiale PE sera donc identique à cette année.

AESH, AED et personnels autres qu’enseignants :

Enquête auprès des personnels :

Suite au constat que certaines catégories de personnels ne s’inscrivent pas en formation nous avons fait remarquer que :

Il doit être rappelé que le PAF est à destination de tous les personnels.

Si les AESH et AED ne s’inscrivent c’est parce qu’ils pensent qu’ils n’ont pas le droit de s’inscrire, qu’ils ont peur de s’inscrire, de se tromper, qu’ils éprouvent des difficultés à s’inscrire, qu’ils ne sont pas informés parce qu’ils ne consultent pas systématiquement leur boite académique.

Nous avons demandé qu’ils soient mieux informés. Et qu’il y ait un onglet AESH/AED sur le PAF.

Réponse : les remarques faites en GT de février ont été intégrées. Des formations à destination des AESH seront proposées notamment concernant l’utilisation basique des outils numériques. (Mail…) et un accompagnement pour s’inscrire est envisagé.

La demande d’un onglet AESH pour le PAF a semble-t-il été retenue.

Remarque à propos de l’offre proposée aux enseignants du premier degré pour la formation continue.

1/3 des personnels qui ont répondu à l’enquête sont des enseignants du premier degré, ce qui prouve une demande forte en besoins de formation. Il y a trop eu de formation dans le PAF destinée aux enseignants du premier degré.

L’axe ASH et « école inclusive » sont des priorités du futur PAF.

Il a été rappelé que certains choix sont départementaux et ne concernent pas le PAF académique. (Formation directeurs...).

 

Le calendrier et le covid :

Le PAF est tardif mais permet d’analyser et prendre en compte cette période dans la formation.

Du 15 juin jusqu’au 9 oct : élaboration de l’offre. ( Cf cahier des charges)

Important : Certaines formations n’ont pu être proposées, aboutir en cette fin d’année. 

A la rentrée il y aura : des formations à terminer parce que les personnels se sont investis et doivent avoir leur formation en totalité, des formations qui se mettront en place le plus tôt possible.

La continuité pédagogique et l’hybridation des apprentissages seront des paramètres à prendre en compte.

Formation hybride, hybridation : des mots souvent revenus tant pour les formations du PAF que pour les élèves. Cela signifie : en présentiel ET en distanciel .

Les priorités à la rentrée :

- Poursuite des formations réforme du lycée

- Ecole inclusive

- Formations qualifiantes et examens ( Des formations positionnées sur le premier trimestre)

- Formation des néo contractuels

- Formation de formateurs (D’abord formation de formateurs à terminer pour pilotage.)

 

- 2 campagnes pour les FIL. (Formation Initiative locale) . 400 cette année 2019 / 2020.

Vos délégués UNSA éducation Agnès Fleury, Jean-Charles Bay-Laplante

Documents joints



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP