Accueil > Agir pour vous localement > Dans l’académie de DIJON > Violence à l’école, que faire ?

Violence à l’école, que faire ?

Article publié le mercredi 28 novembre 2018
  • Version imprimable

Les propositions de l’UNSA éducation envoyées le 28/11 à l’IA IPR vie scolaire, en charge de la sécurité dans les établissements scolaires, suite à sa demande formulée lors du CTA du 23 novembre 2018. voir ici

Monsieur l’IA IPR vie scolaire ;
en charge du dossier sécurité,
Académie de Dijon. 

La question de la sécurité dans les établissements scolaires est devenue centrale. Depuis l’agression de Créteil, fin octobre, notre ministre a multiplié les annonces et a lancé une concertation expresse sur le sujet.

C’est dans ce cadre que vous avez interpelé les organisations syndicales
représentatives lors du CTA du 23/11/2018. Nous avons dénoncé la précipitation dans laquelle se tenait le débat. Cependant, puisque vous nous invitez à faire des propositions, j’ai l’honneur de vous communiquer celles formulées par l’UNSA éducation dans l’académie de DIJON :

• De nombreux CHS CT de l’académie ont réfléchi à une meilleure prise en compte des élèves à comportement perturbateur. Des protocoles existent, des expérimentations sont menées. Nous demandons la finalisation de ces démarches.
• Un guide complet sur la prévention des risques a été édité par le ministère suite aux travaux du CHS CT ministériel. Nous demandons, dans chaque établissement et DSDEN pour le 1er degré, la publication de ce dernier en intégralité avec la page 20 extraite et complétée avec les noms et coordonnées des référents.
• Sur le rôle central du CHS CT et tous ces protocoles, nous demandons une véritable information et formation de tous les personnels.
• Nous demandons des moyens pour accompagner les démarches de prévention : formation des enseignants, maître G dans les RASED, moyens pour les vies scolaires, classes relais...
• Nous demandons une meilleure corrélation entre le profil scolaire et comportemental d’un élève et les structures, ou accompagnements, répondant à ses besoins.
• Nous demandons la mise en place d’un protocole d’accompagnement des personnels face à une situation de crise.
• En EPLE, pour les sanctions courantes, nous demandons une simplification des procédures, notamment pour la gestion très lourde des appels à contradictoire.
• Nous demandons une reconnaissance du statut du personnel lorsqu’il est amené à porter plainte pour un incident survenu dans l’exercice de ses fonctions.
• Pour un collègue victime de violence, et impacté psychologiquement, nous demandons que la qualification d’accident de service soit mieux reconnue. Nous demandons qu’un meilleur accompagnement vers le retour à l’emploi soit organisé.
• Nous demandons une gestion humaine des ressources afin de favoriser un climat scolaire serein, en renforçant la solidarité entre tous les personnels. La confiance entre membres de l’équipe éducative est un pré-requis indispensable.


Vous souhaitant bonne réception de ces demandes et propositions, je vous prie, monsieur l’IA IPR, d’agréer l’expression de nos meilleurs sentiments.

 


Bruno Guého
UNSA éducation
Bourgogne Franche Comté
Secrétaire Régional Adjoint
Académie de Dijon
06 30 55 20 55

· 



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP