Accueil > Agir pour vous localement > Dans l’académie de DIJON > CTA du 22 mars 2019

CTA du 22 mars 2019

Article publié le lundi 25 mars 2019
  • Version imprimable

Mesures postes enseignants Léon Blum

Poltique ASH
départs en formation

Mesures postes ATSS C.I.O. Bienvenu Martin
AVS AESH : L’UNSA obtient la tenue d’un groupe de travail spécifique 

document de travail principal : ici

Réponses suite aux déclarations préalables

celle de l’UNSA : ici

Lycées, dans notre déclaration :

Avec 87 emploisenseignants à rendre pour la rentrée dans le second degré, la multiplication des heures supplémentaires, nous maintenons que les réformes des lycées en cours, que ce soit dans la voie professionnelle ou générale, ne pourront pas se faire dans un climat serein.

Réponse de la rectrice : elle admet que l’inquiétude est légitime, la mise en place des changements n’est pas évidente. Ils vont dans l’intérêt des élèves. Les services font de leur mieux pour accompagner les personnels. Les services essaient de faire un travail équitable, avec une priorité nationale affichée envers le premier degré, dans un contexte de baisse démographique. 

 

Situation au lycée Léon Blum au Creusot, dans notre
déclaration :

Lundi, un agent territorial a été victime d’une agression de la part d’un élève. C’est un nouvel incident dans cet établissement qui vient d’être confronté à un souci interrogeant la sécurité des usagers et des personnels. Nous savons, madame la rectrice, qu’une délégation va être reçue par vos services (rectrice). Nous sommes certains que les personnels seront entendus et que des solutions, tant pérennes, que dans l’urgence, sauront être trouvées.

Réponse rectrice : Confirme l’audience, elle recevra les collègues en personne. Le taux d’encadrement de l’établissement est déjà très élevé. Ce n’est pas nécessairement une question de moyens, plus une réflexion à mener autour de la gestion de l’architecture particulièrement peu adaptée de l’établissement.

Nous insistons sur la question des moyens.

 retour

C I O, dans notre déclaration :

L’UNSA éducation s’alarme devant le nombre de retrait de postes dans les antennes CIO de l’académie. Que restera-t-il de ces structures à la rentrée ?

Réponse des services : sur Dijon, madame la secrétaire générale a soigneusement évité d’utiliser le terme « fermeture ». Pour elle, le CIO de Dijon est un seul et même établissement, (le fait qu’il y ait deux RNE n’a aucune valeur juridique…), il y aura un site à la rentrée. Les CIO ruraux se transformeront en antenne, comme à Decize… Quant à la DRONISEP, le transfert vers la région sera bien effectué, excepté pour les quelques agents ayant des missions Etat. Pour les personnels DRONISEP les titulaires pourront muter, ce sont les postes et non les personnes qui sont transférés vers la région.Sur les CIO, les départements seront sollicités par le rectorat et des rencontres avec les élu·e·s seront organisées.

Quant à l’orientation des élèves, elle sera assurée dans les lycées par les COP et les deux professeurs principaux. 

 retour

Ordre du jour

Postes spécifiques : 16 nouveaux profilages et 12 dé-profilages, 3 fermetures => + 1

Implantation des postes enseignants en lycées et compléments de services

 

Créations

Suppression
postes vacants

MCS

Balance
ouvertures / fermetures

21

18

27

12

-21

58

8

14

7

-13

71

17

30

20

-33

89

3

16

10

-23

Acad

46

87

49

-90

Une carte scolaire digne de l’aire Sarkozy…

Nous avons dénoncé l’ampleur de ces retraits, et rappelé notre incompréhension devant la fermeture du bac pro maintenance (MEI) au lycée le Clos-Maire à Beaune et du bac pro Technicien en maintenance des systèmes énergétiques et climatiques (TMSEC) du lycée Fourier à Auxerre. Nous n’avons malheureusement pas été entendus…

De nombreuses situations particulières ont été évoquées en CTA mais aussi lors du GT préparatoire de lundi. Les collègues concernés ont tous été recontactés.

La multiplication des compléments de service a permis aux services d’éviter quelques MCS...

Si vous souhaitez un renseignement n’hésitez pas à nous contacter : collegelyceeseunsadijon@gmail.com ; 03 80 55 50 36

Vote unanime contre => nous pourrons à nouveau étudier toutes ces décisions.

 retour

Postes ATSS

Les infirmières scolaires et assistantes sociales ont fait l’objet d’un focus lors du groupe de travail préparatoire.

Personnels Administratifs et personnels de laboratoire

L’UNSA éducation a rappelé l’importance des personnels ATRF, souvent méconnus.

Nous sommes par ailleurs intervenus pour contester la « déqualification » de deux postes d’adjoints gestionnaires de catégorie A en B. Quelle que soit la taille de leur établissement, les adjoints gestionnaires sont des cadres qui font partie de l’équipe de direction, et qui à ce double titre, devraient tous appartenir à la catégorie A. Nous avons par ailleurs demandé où avaient été « redéployés » les deux postes de catégorie A qui avaient été transformés de la même façon l’année dernière, et où en était le projet de « carte cible » des gestionnaires qui avait été également évoqué à cette occasion.

Réponse du DRH de l’Académie, « ces postes sont pour l’instant gardés en réserve, une réorganisation de grande ampleur s’annonce avec la mise en œuvre de la modernisation de la fonction financière en établissement et l’arrivée d’OPALE. Dans ce contexte une carte cible semblait prématurée.

Nous avons voté contre ces transformations.

Concernant les mesures dans les établissements et services.
La situation du Lycée Blum est à nouveau évoquée, réponse du DRH, il bénéficie d’un des plus fort taux d‘encadrement de l’Académie et a cependant bénéficié d’une grande « bienveillance » de la part des services. La réponse aux problèmes que connait l’établissement actuellement ne se pose pas selon lui en termes de moyens…

Nous demandons également à quel moment l’impact du transfert des moyens départementaux à la DOS va être étudié, et exprimons l’inquiétude des personnels concernés face à l’absence d’informations claires sur leur devenir. Réponse de la SG, cela sera à l’ordre du jour du CTSA début avril.

Nous avons voté contre ces mesures.

Directeurs Délégués aux formations professionnelles et technologiques DDFPT

Nous avons voté pour les redéploiements envisagés. Le SN2D a regretté le manque de concertation dans la construction de cette carte cible. 

retour

Politique ASH

Un point a été fait sur les ouvertures d’Ulis et les berceaux de formation (un seul dans la Nièvre).

berceaux prévisionnels de formation ici

Aucun départ en formation RASED n’est envisagé… Nous l’avons dénoncé, il y a bien les modulesde formation d’initiative nationale de 52 h sur la difficulté scolaire mais ils ne sont pas certificateurs…

La question des SEGPA a été abordée. Les ouvertures en Ulis se font concomitamment à des réductions de capacité d’accueil en SEGPA. Nous avons dénoncé l’argument statistique selon lequel il y aurait trop de SEGPA dans l’académie, dans certains territoires. Nous pensons qu’au regard des CSP qui résident dans ces territoires, l’argument n’est pas recevable. La rectrice nous donne partiellement raison tout en dénonçant les raccourcis simplistes, et les habitudes de fonctionnement qui ont pu être prises.

Abstention de l’UNSA, difficile de voter contre les ouvertures en ULIS, et un effort en direction de la formation même s’il est insatisfaisant…

 retour

Questions diverses

 Stagiaires 1er degré :

A la rentrée, il y aura 210 stagiaires dans l’académie : 60 pour le 21 ; 54 pour le 58 ; 26 pour le 71 et 70 pour le 89

· 
Portail électronique RSST

Il devrait se mettre en place plus tôt que prévu dès la rentrée des vacances de Pâques

· 
Financements DRAC

De nombreux projets n’ont pas été pris en charge, car le dépôt des dossiers a été trop tardif. (Théâtre à Brochon..)

· 
Situation du collège Bienvenu Martin à Auxerre

Le rectorat est dans l’attente d’une réponse du département le 12 avril… La mauvaise volonté du conseil départemental semble évidente. L’accueil actuel des élèves se fait dans des locaux dégradés, voire dangereux…
Pour la rentrée, la rectrice évoque la possibilité que les élèves soient ventilés sur un grand nombre d’autres établissements de la ville. La fermeture est envisagée alors que seuls les extérieurs de l’établissement sont dégradés.
Les écolesREP rattachées au collège « orphelines » (c’est le seul collège REP de la ville) conserveraient la qualification REP pour le moment.

Nous attirons l’attention des services sur le collège Claude Debussy à Villeneuve-la-Guyard.

· 
Classe relai de Nevers

Nous évoquons la dégradation des conditions de fonctionnement de la structure mais n’obtenons pas de réponse. La SG de la DSDEN de la Nièvre précise juste que 8 HSA sont attribuées au collège des Loges pour faire fonctionner la structure. 

retour

· 
AVS AESH

Suite à une demande de l’UNSA, nous obtenons la tenue d’un groupe de travail spécifique au rectorat lorsque la circulaire donnant des précisions sur le nouveau recrutement sera sortie. C’est une petite victoire en ces temps difficiles pour le dialogue social !

Concernant les dispositifs PIAL : ils seront au nombre de 20 et expérimentaux. Leur objectif sera de briser l’isolement des personnels AVS, ils seront organisés autour d’un collège. Une liste doit nous être communiquée.

Concernant le CPF : il ne peut pas être activé pour de la formation continue.

Pour un départ en formation de janvier à aout dépôt de dossier avant le 30/10 de l’année précédente

Pour un départ entre septembre et décembre : dépôt des demandes avant le 15/04/2019. 

Un dossier est disponible sur le PIA.

 

Par ailleurs, 200 AVS AESH ont bénéficié d’une formation PAF.

 retour

 

 

 

Documents joints



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP