Accueil > Agir pour vous localement > En région > SGRA, qui es-tu ?

SGRA, qui es-tu ?

Article publié le jeudi 30 janvier 2020
  • Version imprimable

Une délégation UNSA éducation a été reçue ce matin par Jean-Luc Rossignol qui vient d’être nommé Secrétaire Général de la Région académique Bourgogne Franche Comté. Il est Inspecteur général de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGESR) et est co-auteur [d’un rapport sur les fusions d’Université->https://www.vie-publique.fr/rapport/272204-premier-bilan-des-fusions-duniversites-realisees-entre-2009-et-2017]. Ouvert, direct, c’est à sa demande que l’UNSA éducation est venue à sa rencontre. Toutes les OS représentatives vont ou ont été reçues.

Concernant le rectorat, il nous a fait part de la mise en place rapide des services régionaux :

  • Enseignement supérieur, recherche et innovation (ESRI)
  • Information, orientation et lutte contre le décrochage
  • scolaire
  • Formation professionnelle initiale et continue et
  • apprentissage
  • Numérique éducatif
  • Achats de l’Etat
  • Politique immobilière de l’Etat
  • Relations européennes et internationales et coopération
  • Action culturelle 

Ces services sont sous la responsabilité du recteur de région académique. Les personnels restent affectés et gérés dans leur académie d’origine. 

En revanche, la nature complexe des services interacadémiques rend leur mise en place plus délicate.

  • Les systèmes d’information : responsable à Besançon et adjoint à Dijon
  • Service statistiques : coordination par le chef du SSA du rectorat de Besançon
  • Service des examens et concours : responsable à Dijon et adjoint à Besançon
  • Service juridique : responsable à Dijon

Service sous l’autorité fonctionnelle du recteur de région, mais dépendant du rectorat où est située la direction. 

Le SGRA reconnait que l’arrêté du 23/12/2019 instituant ces services n’est qu’un cadre trop flou et que d’autres arrêtés plus complets doivent accompagner la création de chaque entité. Ils feront l’objet d’une présentation aux délégués des personnels d’ici à la fin de l’année scolaire, avec un bilan d’étape en mars.

Dans le cadre du dialogue social, l’UNSA éducation a demandé que les CTS des rectorats soient réunis préalablement au CTA interacadémique afin que les personnels les plus concernés par ces rapprochements de services, ces fusions, soient les premiers consultés. Nous avons bon espoir d’être entendus.

RIFSEEP  : nous demandons que les régimes indemnitaires des personnels administratifs et ITRF soient harmonisés sur le mieux disant. Nous demandons des revalorisations pour les personnels des universités, du CROUS et du rectorat de Besançon.

CROUS  : nous avons alerté sur les suppressions systématiques des postes implantés à Dijon et leur transfert à Besançon. Sur ces deux points, et notamment en ce qui concerne l’enseignement supérieur, le SGRA nous a indiqué qu’il serait vigilant.

Nous avons l’impression d’avoir eu un interlocuteur à l’écoute. L’UNSA éducation n’était pas demandeuse de ces fusions de services mais accompagnera au mieux les agents concernés.

 

Vos délégués UNSA éducation : Christine Pechin et Chantal Robbe (ITRF BiO) , Yannick Salles (A et I UNSA), Michael Bordy et Bruno Guého (UNSA éducation)



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP